“Le maintien dans l’emploi passe par le partage des bonnes pratiques et des réussites“

“Le maintien dans l’emploi passe par le partage des bonnes pratiques et des réussites“
Sylvain Paillette, Responsable de la Mission Handicap
publié le 16 avril 2014
Castorama mène depuis de nombreuses années une politique d’emploi en faveur de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Sylvain Paillette, responsable de la mission handicap, nous présente les différentes actions mises en place au sein de la politique handicap.

Quels sont les axes principaux de la politique handicap de Castorama ?

Castorama mène depuis plus de 10 ans, des actions en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Notre premier accord d’entreprise a été signé en 2008, ce qui nous a permis de déployer d’avantage notre politique handicap, dont les principaux axes sont le maintien dans l’emploi, le recrutement et la sensibilisation auprès de l’ensemble des collaborateurs. Grâce à cet accord nous avons également créé en 2009, la mission handicap. En tant que responsable de cette mission handicap, mon rôle consiste à piloter notre plan d’actions et coordonner les différentes actions entre les relais ressources humaines en magasin, et les institutions (Cap Emploi, Sameth etc.).
 
Que faites-vous pour maintenir dans l’emploi les travailleurs handicapés ?

Le maintien dans l’emploi passe par le partage des bonnes pratiques et des réussites, c’est pourquoi au sein de Castorama, nous avons créé un guide du handicap. Il se compose de sept chapitres regroupant des informations clés sur le handicap et notamment sur le recrutement, le maintien dans l’emploi, la formation, le secteur adapté, les aides de l’Agefiph etc. L’objectif de ce guide est d’apporter des solutions concrètes à des situations que peuvent rencontrer les managers, de valoriser les actions mises en place par l’ensemble des magasins Castorama, mais aussi de rendre plus autonome notre réseau de relais ressources humaines en magasin. Cet outil de partage est disponible sur l’intranet et régulièrement mis à jour.
 
Au sein de Castorama, nous favorisons l’ascenseur social car c’est un facteur déterminant pour maintenir dans l’emploi les salariés. Nous avons par exemple plus d’une trentaine de collaborateurs par an, en situation de handicap qui ont évolué, passant notamment du métier de conseiller de vente à celui de chef de rayon et chef de secteur. Nous avons également mis en place plus de 165 aménagements de postes (aménagements des horaires et matériel de bureau adapté).
 
Castorama compte plus de 30 personnes malentendantes au sein de ses effectifs. Afin de faciliter leur quotidien, nous mettons en place différentes actions : la sensibilisation des équipes en magasins, la présence d’un interprète en Langues des Signes Française pour les réunions, l’aménagement des postes de travail et le financement des prothèses auditives. Nous avons également participé au mois de mars à la journée nationale de l’audition en sensibilisant nos collaborateurs et clients.
 
Comment faites-vous pour sensibiliser les salariés au handicap ?

L’ensemble des salariés ainsi que les managers de Castorama ont été et sont toujours sensibilisés au handicap. Nous proposons notamment des jeux de rôle et des mises en situation, cela permet de mettre en évidence les capacités d’une personne en situation de handicap et de faire tomber les préjugés. Nous lançons également des campagnes d’affichages sur tous nos magasins et nous participons chaque année, en novembre, à la semaine pour l’emploi des personnes handicapées.
 
Proposez-vous des postes en alternances ?

Oui, nous proposons des contrats d’apprentissage et de professionnalisation, avec 70 personnes accueillis sur ces dernières années. A travers la formation, nous développons des actions en faveur du secteur adapté. De plus, nous accueillons des personnes en stages. Nous avons par exemple mis en place avec sept Esat et sept magasins une action permettant d’accueillir 12 stagiaires en formation, sur le métier de conseiller de vente. Aujourd’hui, notre taux d’emploi en l’alternance est de 4,12% au national.
 
Quels types de poste proposez-vous ? Rencontrez-vous des difficultés pour recruter ? 
 
Tous nos postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap. Nous recrutons essentiellement dans les magasins, sur des postes opérationnels tels que conseiller de vente et chef de rayon, au niveau de l’accueil et des caisses, ou encore dans le domaine de la logistique. Pour le siège, nous recherchons généralement des profils de Bac+4 à Bac+5, mais sachant que 80% des personnes handicapées n’ont pas le niveau bac, il est difficile pour nous de trouver des candidats correspondants à nos besoins. Néanmoins, nous travaillons en collaboration avec les missions handicap des universités. En 2012, nous avons utilisé le dispositif Passmo, dont l’objectif était de recruter sept candidats en CDI, venant d’Esat.

Combien de personnes en situation de handicap avez-vous recrutées sur l’année 2013 ?

Au 31 décembre 2013, 118 personnes ont été embauchées et notre taux d’emploi était de 7,3%. Sur les cinq dernières années, nous avons recruté plus de 210 travailleurs handicapés en CDI. Nous avons également accueilli une cinquantaine de stagiaires et plus de vingt établissements Castorama ont engagé des actions en faveur du secteur adapté (5 dernières années = 90 personnes à temps plein sur une année). Nous incitons régulièrement nos fournisseurs à également travailler avec le secteur adapté.
 
Quels sont vos projets de recrutement pour l’année 2014 ?
 
Pour l’année 2014, nous avons prévu de recruter 70 personnes en CDD et CDI. Concernant l’emploi des personnes handicapées notre objectif est d’atteindre un taux d’emploi de 7,7%.