“Dès qu’une personne est nommée responsable, elle bénéficie automatiquement d’une formation sur le handicap“

“Dès qu’une personne est nommée responsable, elle bénéficie automatiquement d’une formation sur le handicap“
Gwénaëlle Boussemart-Troël,, Chargée de Mission Handicap
publié le 15 novembre 2013
Norauto confirme son engagement en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées, avec la signature d’un 3ème accord, en mai 2013, et la validation par la Direccte au mois d’octobre dernier. L’enseigne participe également à la 17ème édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées du 18 au 23 novembre. Interview de Gwénaëlle Boussemart-Troël, chargée de mission handicap, Norauto.

Lors de l’interview de Mme Ingrid Gaumeton en mai 2013, un troisième accord en faveur des personnes handicapées était en cours de négociation, qu’en est-il aujourd’hui ?
 
Notre troisième accord d’entreprise a été signé en mai 2013 avec les organisations syndicales, celui-ci a été également validé auprès de la Direecte au mois d’octobre. Nos actions principales restent identiques, le recrutement, le maintien dans l’emploi et la sensibilisation. Pour mener à bien toutes nos actions, la mission handicap s’appuie sur différents relais : les chargés de recrutement, les responsables de ressources humaines intervenants dans nos 250 centres, les instances représentative du personnel, le CHSCT et la direction bien évidement.
 
La 17ème édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées a lieu du 18 au 23, quelles actions mettez-vous en place ?
 
Cela fait neuf ans que nous participons à la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Comme chaque année nous mettons en place une campagne de communication interne et externe pour sensibiliser l’ensemble de nos collaborateurs et donner plus de visibilité à nos actions.

Pour cette 17ème édition nous renouvelons notre présence pour la 5ème fois sur les Handichat de l’Agefiph, le mardi 19 novembre à 12h, Nathalie Daude chargée de recrutement, Ludovic Jouault, directeur de centre et moi même, répondrons aux questions du journaliste Nicolas Rodriguez sur la thématique handicap et recrutement. Le vendredi à 14h40, nous serons interviewés sur nos actions lors de l’émission, le menu de Grégory. Enfin, nous participons à un forum de recrutement le 19 novembre à Arras, le 21 novembre à Nice et à Wasquehal.
 
Que faites-vous au quotidien pour sensibiliser les salariés au handicap ?
 
Nous sensibilisons l’ensemble du personnel encadrant ainsi que tous les managers au handicap. Dès qu’une personne est nommée responsable, elle bénéficie automatiquement d’un module formation sur le handicap. Nous organisons également des réunions téléphoniques de sensibilisation auprès des nouveaux directeurs de centre et nous diffusons des témoignages de collaborateurs en situation de handicap sur notre portail intranet. A titre d’exemple, nous avons interviewé au mois d’octobre un salarié sourd et muet et son formateur pendant une période de formation atelier. En 2013, nous avons également réalisé un calendrier sous la forme d’une BD humoristique reprenant des situations courantes du quotidien de travailleurs handicapés, nous renouvelons cette action pour 2014. Enfin, en 2014, nous souhaitons dynamiser notre marque employeur.
 
Vous recrutez essentiellement sur des postes de mécaniciens, ce sont des métiers techniques et difficiles, sont-ils accessibles aux personnes handicapées ?
 
Au sein de l’enseigne Norauto il faut savoir qu’absolument tous nos métiers sont ouverts aux personnes handicapées et pas seulement les postes administratifs ou commerciaux. Malgré la technicité de ces métiers, nous constatons que la proportion de travailleur handicapé sur les postes en atelier est plus élevée que sur les postes de vendeurs. De plus nous travaillons avec un cabinet d’ergonome afin d’étudier chaque poste et mettre en place si nécessaire des aménagements en adéquation avec le handicap du salarié.

Combien de personnes en situation de handicap recrutez-vous par an ?

20 personnes ont été recrutées en 2012, 13 personnes en 2013 à fin octobre. Notre objectif de recrutement en 2014 est fixé par notre troisième accord, avec 40 embauches sur trois ans. Pour cela, nous avons des chargés de recrutement sensibilisés au handicap présents sur chaque entité. Tous les postes sont ouverts aux personnes en situation de handicap et nous recrutons uniquement sur les compétences. Les candidats peuvent postuler directement sur notre site : norauto-recrute.fr. Toutes nos offres sont diffusées vers les Cap Emploi et à partir du mois de janvier auprès de l’Agefiph.
 
Quels sont vos projets pour 2014 ?
 
Nous souhaitons mettre en place un système de référents handicap, d’environ 20 à 25 personnes, nous allons d’abord effectuer un premier test sur une région. L’objectif est de relayer l’ensemble des actions de la mission handicap et ainsi d’avoir une présence plus significative sur le terrain. Nous voulons également développer le secteur protégé, un audit va être réalisé prochainement afin de détecter nos besoins.


Propos recueillis par Olivier Angelini