Le groupe Casino partenaire de Grenoble Ecole de Management dans le cadre d’un programme diversité

Laetitia Norino, Chargée du programme diversité et référente handicap
publié le 03 février 2016
Depuis 2005, Grenoble Ecole de Management a mis en place un programme diversité afin de permettre à tous les étudiants d’envisager la poursuite d’études en Ecole de Commerce, quel que soit leur milieu social ou état de santé. A travers ce programme, l’école travaille en collaboration avec de nombreuses entreprises dont le groupe Casino. Ensemble, ils développent des projets en faveur de la diversité et de l’inclusion des personnes en situation de handicap. Laetitia Norino, Chargée du programme diversité et référente handicap au sein de l’ESC Grenoble, nous présente les différentes actions mises en place.
 
Vous avez signé un partenariat avec le groupe Casino, en quoi consiste-il ?

Nous travaillons avec le groupe Casino depuis 2013,  nous avons signé une convention cadre pour une durée de trois ans, afin de favoriser la diversité sociale et culturelle au sein de l’entreprise. À travers cette collaboration, nous accompagnons le groupe Casino dans sa politique handicap notamment sur le recrutement de personnes en situation de handicap et dans le domaine de la formation et de l’accompagnement autour de la question du management de la diversité. Cet accord commun a pour objectif de faciliter l'accès des personnes issues de milieu social défavorisé ou en situation de handicap, à l'enseignement supérieur, permettant ainsi de renforcer leur employabilité.
 
Les collaborateurs du groupe Casino, en particulier la Direction du Recrutement et la Mission HANDIPACTE, s’impliquent dans l’ensemble des actions diversité de l’école : rencontre avec les étudiants, participation à la sélection des étudiants en tant que membre du jury au Concours post-bac, présence au forum de recrutement Handicafé organisé chaque année et intervention à la conférence management et handicap. Les salariés du groupe Casino participent également à nos actions de tutorat qui ont pour objectif d’accompagner les étudiants tout au long de leur parcours scolaire et professionnel. Sans oublier un soutien financier (aide matérielle) pour les étudiants en situation de handicap. 
 
Pouvez-vous nous en dire plus sur le programme diversité de Grenoble Ecole de Management ?
 
Nous travaillons sur l’égalité des chances pour tous. Notre mission est de favoriser la diversité à travers le recrutement et l’accompagnement des jeunes. En tant que futur manager, ils seront confrontés à la diversité. Nous les formons au management égalitaire des ressources humaines afin qu’ils comprennent les enjeux et qu’ils soient capables d’intégrer la diversité et le handicap dans leur mission en entreprise. Nous développons également des projets innovants toujours autour du thème de la diversité et nous collaborons avec des entreprises partenaires engagés en faveur de la diversité  comme le groupe Casino.
 
Concrètement quels types d’actions mettez-vous en place ?
 
Nous avons mis en place un Concours Passerelle post-Bac Ascension Sociale et Handicap. Ce concours s’adresse aux lycéens issus des milieux défavorisés ou en situation de handicap. En cas de réussite et après l’obtention du bac, les étudiants ont l’opportunité d’intégrer un des établissements partenaires de Grenoble Ecole Management pendant deux ou trois ans. Ils bénéficient également d’un accompagnement personnalisé tout au long de leur scolarité, notamment grâce à nos actions de tutorat.

Chaque année, nous organisons en partenariat avec la FEEDEEH le forum de recrutement Handicafé qui met en relation les entreprises et les étudiants en situation de handicap. Enfin, nous proposons aux étudiants de se former à la question du handicap en entreprise, par le biais d’un certificat Management et Handicap. L’objectif de ce diplôme est de changer le regard des étudiants sur le handicap et de leur apporter une expérience supplémentaire dans leur cursus de manager, qu’ils pourront ensuite valoriser au sein de la politique handicap de l’entreprise. 

Propos recueillis par Olivier Angelini